Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal
-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

La PIF (péritonite infectieuse féline)

+4
sandcia
montélimard
Floydjazz
Mélusine
8 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par pepite22 Dim 26 Aoû 2018 - 16:00

J'ai un chaton à la maison. Elle n'est pas en forme avec suspicion de PIF.

pepite22

Messages : 11550
Date d'inscription : 23/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par Invité Lun 10 Juin 2019 - 1:17

Un espoir ?

https://www.vetitude.fr/peritonite-infectieuse-feline-traitement-pif-chat/?fbclid=IwAR1q76RYyeJLKQX3XiJL_U6zKqunL6fYfoviy9YgEgQ4yHTcg4Dud8BIYlg

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par montélimard Ven 8 Oct 2021 - 10:10

Une association près de chez moi a sauvé une chatte de la PIF avec des injections quotidiennes d'un produit que je nr connais pas. C'est contraignant (pendant des semaines) et ça a un certain coût mais ça semble marcher.
Un espoir ?

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 _2021111
La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 _2021110
La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Screen10
montélimard
montélimard

Messages : 5758
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 55
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par brigitte59 Ven 8 Oct 2021 - 23:17

C est plutôt intéressant de savoir qu il y a un traitement

_________________
Marraine de Mihymi
brigitte59
brigitte59

Messages : 48862
Date d'inscription : 24/05/2012
Localisation : tourcoing /nord

Revenir en haut Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par Nicole Ven 8 Oct 2021 - 23:35

Je suis abonnée sur leur site FB. Il y a desxresultats surprenants. C'est un traitement coûteux, et relativement douloureux pour minou, mais déjà des résultats au bout de 15 jours

Nicole

Messages : 3869
Date d'inscription : 12/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par kiwisuisse Lun 6 Fév 2023 - 19:20

https://www.sos-siamois.com/t15636-misha-titine-adoptee-par-melissa-dans-le-canton-de-vaud?highlight=Misha

Alors, je peux confirmer que depuis quelques années (2019) il y a un traitement pour le PIF, et c'est couteux, et il faut suivre une protocole assez contrainte, mais sans ça ma petite Misha ne serait plus là. Grace aux traitement elle est guérie.  

note: maintenant le traitement est aussi disponible en format orale, mais il faut préciser que ce n'est pas adapté aux tous les cas. Les injections sont moins chère, mais pourrait être très douloureux et laisser les lésions sur la peau, un peu comme un bruleur, et sont difficile d'administrer. Mais la traitement orale est moins bien assimilé dans le corps, particulièrement pour les chats adultes, et donc est souvent n'est pas assez efficace si la maladie est plus avancé, ou plus "méchant" - versions sèche, neuro, etc.

Et moi en face de cette vilaine maladie, j'ai fait, et continue de faire, beaucoup de lecture sur le sujet, sur les études cliniques, universitaires, dans les groupes...  D'abord je partage un peu d'info de base:

Quelle est la cause de la PIF ?
La péritonite infectieuse féline (PIF) est causée par un coronavirus entérique félin (FeCV) muté. Ce coronavirus est très courant et généralement inoffensif chez les chatons, notamment ceux provenant de refuges ou de chatteries, car le virus vit dans le tube digestif et se transmet par les selles. La plupart du temps, ce coronavirus est totalement inoffensif et le chat finit par se débarrasser de l'infection, bien que certains excrètent le virus par intermittence mais continuent à vivre normalement et en bonne santé. Chez un petit pourcentage de chats, cependant, ce virus va muter en FIPV.
Chez la plupart des chats, cette mutation ne se produit probablement jamais. Nous pensons actuellement qu'elle se produit chez 8 à 10 % des chats. Parmi ces chats, certains surmontent le virus par eux-mêmes et survivent, d'autres non. Jusqu'à des découvertes récentes à l'école vétérinaire de Davis, en Californie, tous les chats qui commençaient à présenter une mauvaise santé mouraient. Les facteurs génétiques propres à votre chat sont sans aucun doute un autre facteur qui détermine quel chat développera ou ne développera pas la PIF.

Le PIF est-il contagieux ?
Lorsque les gens demandent si le PIF est contagieux, ce qu'ils demandent en réalité, c'est si cette maladie mortelle peut être transmise par un chaton pour provoquer une maladie mortelle chez un autre chaton. C'est ce qu'on appelle la "transmission horizontale". Dans ce sens du mot "contagieux", la réponse est probablement non. Il existe un seul rapport sur une épidémie de PIF dans un refuge taïwanais qui semble avoir été le résultat d'une transmission horizontale. En dehors de cela, il n'y a pas de preuve convaincante que la transmission horizontale existe. En résumé, notre meilleure preuve à ce jour est que la PIF est le résultat de mutations du FeCV, ou coronavirus entérique félin, qui se produisent chez un chat individuel et ne sont pas directement transmissibles aux autres chats.

Quels sont les chats susceptibles d'être atteints de la PIF ?
La PIF affecte aussi bien les chats de race pure que ceux de race aléatoire. Cependant, la maladie se déclare généralement chez les jeunes chatons et elle est donc étroitement liée à l'élevage et à l'hébergement des chats. La maladie est également favorisée par un élevage inadéquat, notamment en raison de la surpopulation (refuges, grands foyers à chats multiples). Nous savons également que la susceptibilité génétique peut représenter 50 % ou plus du risque de développer la PIF dans une race pure qui a été étudiée.
Bien que la PIF soit présente dans toutes les races, il ne fait aucun doute que certaines lignées, et donc certains accouplements, sont plus susceptibles de produire des chatons qui finiront par mourir de la PIF. Ces facteurs génétiques sont très probablement le résultat de la consanguinité qui entre dans le développement des races. Les chatteries présentent donc le risque le plus élevé, car elles sont soumises à un niveau élevé des trois facteurs de risque (production de chatons, logement dense, susceptibilité génétique). La probabilité qu'une chatterie donnée connaisse au moins un foyer de PIF sur une période de cinq ans est très élevée, et la mortalité dans les chatteries peut être plusieurs fois supérieure à celle de la population générale.
Les refuges présentent le deuxième risque le plus élevé de PIF, et l'incidence la plus élevée concerne les chatons adoptés pendant des périodes de surpopulation et de séjours prolongés. La plupart des chatons des refuges sont issus de croisements aléatoires, dont beaucoup proviennent de chats sauvages. Les chatons nés au hasard sont en général plus diversifiés génétiquement, et les facteurs liés à l'élevage sont donc plus importants que les facteurs génétiques pour provoquer la PIF dans cette population. Les facteurs liés à l'élevage sont largement influencés par l'afflux saisonnier de chatons.
kiwisuisse
kiwisuisse

Messages : 1495
Date d'inscription : 10/06/2020
Localisation : Pully, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par kiwisuisse Mar 7 Fév 2023 - 18:48

Je continue avec un peu plus d'information:

Les chats diagnostiqués avec la PIF doivent-ils être mis en quarantaine ?
Il n'est pas considéré comme nécessaire de mettre en quarantaine un chat diagnostiqué PIF car la transmission horizontale du virus PIF muté est considérée comme extrêmement rare, si elle se produit. Des études ont confirmé que même dans les cas où des chats en contact étroit les uns avec les autres ont développé une PIF, le virus a muté indépendamment du FECV à l'intérieur de chaque chat plutôt qu'une transmission horizontale du virus PIF muté.

Cela dit, la recherche a montré que le FIPV est présent dans les selles de certains chats atteints de PIF, ce qui rend la transmission horizontale théoriquement possible. Les recherches ont également montré que même lorsque le virus muté est excrété, il ne semble pas très contagieux.

Des recherches récentes ont soutenu la théorie de la "circulation du FCoV virulent-avirulent" (par opposition à la transmission horizontale) comme explication des groupes de cas parfois observés dans les environnements à chats multiples, en particulier les refuges, les chatteries et les sauvetages.

Quels sont les signes de la PIF ?
Les signes de la PIF apparaissent des semaines, des mois et, dans de rares cas, des années après l'infection initiale. Pendant cette phase quiescente, le chat peut être asymptomatique ou souffrir de signes vagues comme un retard de croissance ou une sensibilité accrue à d'autres infections courantes. Beaucoup pensent que le PIF peut provoquer des signes de maladie des voies respiratoires supérieures au cours de ses premiers stades ; ce n'est pas techniquement correct, car la maladie des voies respiratoires supérieures est généralement causée par l'herpèsvirus, le chlamydophile, le mycoplasme, etc. et non directement par le PIFV.

Avec le temps, de nombreux chats gagnent leur bataille contre cette infection, tandis que d'autres la perdent. Cependant, la "perte de la bataille" peut se produire sur une très longue période ; ce n'est qu'en fin de compte, lorsque les défenses du chat s'effondrent, que les signes les plus caractéristiques du FIPV apparaissent. Cette capitulation face au virus explique pourquoi les chats atteints de PIF se rétablissent rarement, car la perte d'immunité est extrêmement difficile à inverser. Bien qu'on n'y ait pas prêté attention par le passé, nous savons maintenant que les chats en phase terminale du PIF sont souvent gravement immunodéprimés. Cela explique pourquoi les infections bactériennes courantes peuvent compliquer le tableau de la maladie chez les chats atteints de PIF.

Les chats qui développent des cas cliniques de PIF peuvent initialement présenter des symptômes non spécifiques tels qu'un retard de croissance, une perte d'appétit, une dépression, un pelage rêche, une perte de poids, une fièvre fluctuante résistante aux antibiotiques et une sensibilité accrue aux infections secondaires (comme les maladies respiratoires). Les signes plus spécifiques de la PIF varient en fonction de la forme de la maladie (humide ou sèche) et des organes touchés.

La forme la plus courante de la maladie est appelée "PIF humide". La PIF humide est causée par une inflammation de la muqueuse des viscères abdominaux et, plus rarement, des organes thoraciques. Cette inflammation exsude de grands volumes d'un liquide mucineux caractéristique, de teinte jaune (exsudat). Le principal signe clinique de la forme humide de la PIF est donc l'ascite et la distension abdominale (atteinte abdominale) ou la dypnée (atteinte thoracique).

Le PIF peut également prendre une forme plus chronique, appelée "PIF sec". La PIF sèche, comme son nom l'indique, n'est pas associée à des accumulations de liquide dans l'abdomen ou la poitrine, mais plutôt à des masses plus localisées dans les reins, la rate, le foie et l'intestin terminal, les yeux, les parois des poumons et du cœur, et le système nerveux central. L'uvéite (inflammation intraoculaire) peut affecter les yeux, leur donnant un aspect trouble et modifiant la couleur de l'iris. L'inflammation peut pénétrer dans le cerveau et la moelle épinière et provoquer un spectre d'anomalies neurologiques progressives. La PIF représente plus de la moitié des cas de maladies inflammatoires intraoculaires et du système nerveux chez les chats âgés de moins de 3 à 5 ans.
kiwisuisse
kiwisuisse

Messages : 1495
Date d'inscription : 10/06/2020
Localisation : Pully, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par kiwisuisse Jeu 15 Juin 2023 - 18:35

Voici un lien qui répondre bien à pas mal des questions sur le PIF:

https://www.goodbro.fr/conseils-veterinaires/peritonite-infectieuse-feline/

kiwisuisse
kiwisuisse

Messages : 1495
Date d'inscription : 10/06/2020
Localisation : Pully, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

La PIF (péritonite infectieuse féline) - Page 2 Empty Re: La PIF (péritonite infectieuse féline)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum