le cas du chat caressé-mordeur selon une comportementaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le cas du chat caressé-mordeur selon une comportementaliste

Message par montélimard le Sam 7 Mar 2015 - 17:21

Mais qu’a-t’il ce chat?! Il vient sur mes genoux, me fait des câlins, puis soudain sans raison se met à me mordre! Quel capricieux! »

En réalité, ce chat est parfaitement clair, c’est vous qui êtes un peu « dur d’oreille »!

Petit décryptage félin:
Quand Minet vient sur les genoux, c’est que ce rapprochement le tente bien. Venir se réchauffer à votre chaleur humaine lui fait envie, et le voilà en boule. Tout ce qu’on peut en dire à ce stade, c’est que c’est là qu’il souhaite être.

Vous en déduisez qu’il a envie de caresses  (alors que ce n’est pas forcément le cas), et commencez à lui en prodiguer. Parfois le chat apprécie cette caresse et ronronne pendant un moment: à priori vous êtes en symbiose. Mais au bout d’un moment, Minet en a assez et vous le signifie avec un ou plusieurs de ces  messages très clairs en « langue de chat »,  les signaux de mise à distance:  

• Ses oreilles basculent légèrement en arrière
• Il arrête de ronronner
• Il bat de la queue
• Le diamètre de ses pupilles augmente ou diminue
• Il commence à se lécher,  se gratter, ou il baille
• Il se soustrait à la caresse, se recule, détourne la tête
• Il se passe rapidement la langue sur la truffe (c’est un signe de tension)
• Il semble frissonner, son poil tressaille (c’est un signe de tension)
• Il lèche la main  (ici ce n’est pas un « câlin » mais une demande de cesser)
• Il repousse avec une patte

A ce stade, une seule réponse serait la bonne de votre part: cessez de caresser le chat!
Cette recommandation vaut d’autant plus si le chat est venu s’installer et n’a pas produit de signes de bien-être lors de la caresse (ronronnement, yeux clos ou mis-clos…)

Hélas L’humain bienveillant mais mal-informé que vous êtes peut-être ne voit pas ces signes d’irritation chez Minet, et prend le léchage de la main pour un encouragement à continuer.
Mauvaise pioche!

Ce qui se passe chez Minet à ce moment-là:
Pour communiquer avec vous, il utilise le seul code qu’il connaît: le code de communication du chat. Avec des congénères, ces signaux de mise à distance qu’il a envoyés auraient été compris et la réponse aurait été appropriée.

Dans la situation présente, l’inadéquation entre le message qu’il envoie et la réponse qu’il reçoit et qui ne prend pas en compte ses demandes de mise à distance suscite de la tension et de l’irritation chez le chat. Son périmètre corporel est envahi, il ne souhaite pas ce contact et le fait savoir.

En l’absence d’une réaction adéquate de votre part (puisque vous vous continuez malgré tout) il va tout simplement « parler plus fort » et passer à l’étape suivante de la mise à distance dans son code de communication: la morsure.

Souvent, le chat est puni et reçoit une réprimande, voire une petite tape pour lui « apprendre » à ne pas mordre. Compte tenu de  la réalité féline du déroulement de cette séquence c’est d’une part tout à fait injuste (c’est vous qui n’avez pas adopté le « bon » comportement, pourquoi l’en blâmer lui?), et peut avoir des conséquences importantes sur votre relation avec votre chat:

⇒ Vous apparaissez comme un être imprévisible et potentiellement menaçant.

⇒ Le chat peut développer une certaine méfiance, voire de la crainte.

⇒ Il évolue dans un environnement dans lequel il ne se sent pas totalement en sécurité.

⇒ Pour rétablir ou maintenir son équilibre émotionnel dans cet environnement il peut être acculé à développer des « comportements gênants ».

⇒ Puisque que ses demandes de mise à distance ne sont pas prises en compte, la prochaine fois il passera peut-être directement à la morsure sans prévenir.

⇒ Si le chat subit souvent des intrusions et que son périmètre corporel n’est pas respecté il peut devenir de plus en plus réactif (et le voilà « agressif »…).

Comment arranger ça
Plutôt que de vouloir changer le chat, dont les réactions sont normales dans la situation, et adaptées à sa sensibilité d’individu, pourquoi ne pas mieux « l’écouter »?

En restant attentif à ses signaux de communication et de mise à distance, et en les respectant, vous pourrez à votre tour lui montrer que vous le comprenez .

En clair, proposez un contact plus progressif qui vous permet de vous assurer que le chat est réceptif et consentant. Quand il vient sur vos genoux, gardez à l’esprit que c’est peut-être tout ce qu’il souhaite et si vous voulez le caresser, faites-lui d’abord flairer votre main et voyez s’il s’y frotte et semble vouloir poursuivre le contact.

Dans le cas contraire, et s’il produit plutôt un des signaux de mise à distance décrits plus haut, une seule consigne: on garde les mains dans les poches et on profite  juste d’avoir la chance d’avoir un chat sur les genoux!

S.Paeleman - bien vivre avec son chat
avatar
montélimard

Messages : 1638
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 48
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum